Skip to main content

If It's Melted It's Ruined
Globe outline Sun blazing

 

Le Temps Presse

Nous étions fiers d'être à Paris en décembre 2015 lorsque les dirigeants du monde entier se sont réunis pour faire quelque chose de vraiment important : ils ont adopté un cadre mondial pour lutter collectivement contre le changement climatique et se sont engagés à maintenir la hausse moyenne de la température mondiale bien en dessous de 2º Celsius. Il s'agit d'un moment historique qui a nécessité de nombreuses années de travail. Cependant, Paris n'était pas la fin, ce n'était que le début.

Avec la publication du dernier rapport du GIEC, le consensus de la communauté scientifique internationale est on ne peut plus clair : notre monde voit déjà les effets dévastateurs du changement climatique et le temps presse pour agir et éviter des conséquences encore plus catastrophiques.

 

Le changement climatique, c'est une question de Justice

De la sécheresse et des incendies dévastateurs dans l'Ouest Américain à l'accélération de l'élévation du niveau de la mer et aux ouragans plus violents, les véritables victimes du réchauffement de la planète ne sont pas seulement les ours polaires et les calottes glaciaires, mais aussi les humains.

Cependant, les effets du changement climatique ne se font pas sentir de la même manière. L'ironie cruelle du changement climatique est que les populations des pays en voie de développement - celles qui nont pas les moyens de s'adapter - paieront le prix fort pour les 200 ans d'industrialisation et de pollution du monde développé. Il s'agit vraiment d'une question de justice climatique.

 

Mais il y a de bonnes nouvelles

Bien que nous sachions que le temps presse, la bonne nouvelle, c'est que nous savons ce que nous devons faire et que nous avons la technologie pour le faire. Grâce aux sources d'énergie renouvelable comme l'énergie éolienne et solaire, aux progrès de l'efficacité énergétique dans les maisons et les bureaux, et à l'agriculture régénératrice qui peut capter la pollution par les gaz à effet de serre, nous avons tous les outils dont nous avons besoin pour nous mettre au travail.

Le récent rapport du GIEC indique que pour éviter les pires impacts du changement climatique et maintenir le réchauffement en dessous de 1,5º Celsius, il faudrait " des changements rapides, profonds et sans précédent dans tous les aspects de la société ". Bien que cela puisse sembler intimidant, c'est aussi l'occasion de transformer notre économie et notre main-d'œuvre en une économie de l'énergie propre pour l'avenir.

 

Plus précisément, nous devons:

  • Mettre un prix sur le carbone
  • Réduire les émissions de carbone (ce qui signifie réduire l’usage des énergies fossiles) d'au moins 45% d'ici 2030
  • Transitionner vers une énergie 100% renouvelable d'ici à 2050
  • Complètement cesser d'utiliser le charbon
  • Laisser les énergies fossiles dans le sol
  • Désinvestir complétement de l'industrie des énergies fossiles
  • Stopper la déforestation des forêts tropicales primaires.
  • Assurer un soutien aux pays en développement pour l'atténuation et l'adaptation 
  • Adopter des pratiques régénératrices qui ferraient  de l'agriculture un puits de carbone au lieu d’une source d'émissions de gaz à effet de serre.

 

Qu'est-ce que cela signifie pour Ben & Jerry’s?

Nous comprenons que l'empreinte de la production de crème glacée sur les émissions de gaz à effet de serre est importante. Chaque pot de crème glacée que nous fabriquons produit environ 2 lb de gaz à effet de serre. Nous avons travaillé dur au fil des ans pour réduire nos émissions à tous les niveaux de notre chaîne d'approvisionnement. Nous avons installé un panneau solaire à notre usine de Waterbury, dans le Vermont, qui génère un tiers de l'électricité de cette usine. Nous avons installé un biodigesteur dans notre usine de Hellendoorn, aux Pays-Bas, qui transforme les déchets de crème glacée issus des processus de fabrication en énergie propre qui contribue à alimenter l'usine, et nous avons contribué à la mise au point d'une technologie pionnière pour des caisses de congélation respectueuse du climat (c'est-à-dire sans HFC). Mais pour être clair, ce n'est pas suffisant et il y a encore beaucoup de travail à faire.

Ben & Jerry's vient d'adopter un nouvel objectif climatique pour l'ensemble de sa chaîne de valeur. Cet objectif s'inscrit dans le cadre d'un mouvement en pleine expansion appelé Initiative des Objectifs Scientifiques, une collaboration entre le CDP, le Pacte mondial des Nations Unies (UNGC), le World Resources Institute (WRI), le World Wide Fund for Nature (WWF) et un des engagements de la We Mean Business Coalition. Le SBTI aide les entreprises à fixer des objectifs conformes aux dernières avancées de la science climatique, afin que nous, en tant que communauté, puissions faire notre part pour maintenir le réchauffement bien en dessous de 2ºC.

 

Rejoins le Mouvement Mondial pour le Climat

Quand c'est fondu fondu, c'est foutu. Ça se vérifie pour la glace… et pour la planète. Nous manquons de temps pour éviter les impacts les plus catastrophiques des changements climatiques en gardant la température sous 1,5°C d'augmentation. Mais à cause de la pandémie de Covid-19, nous devrons reconstruire nos économies : c'est l'occasion de bâtir une société plus juste, équitable et soutenable.

Les actions à mettre en place à tous les niveaux doivent reposer sur ces 5 principes :

  1. Faire passer la santé de tous et de toutes avant tout, sans exception
  2. Apporter une aide économique directe aux communautés 
  3. Aider les travailleurs et travailleuses plutôt que les comités exécutifs des entreprises
  4. Travailler sur notre résilience pour faire face aux prochaines crises
  5. Construire la solidarité à travers les frontières, ne pas nourrir l'autoritarisme
 

 

Répondez à l’appel pour un monde 100% propre.